....hier, jeudi de l'Ascension, pour faire respecter cette exigence étonnante de "plage dynamique". Très beau soleil et foule des grands jours d'été. La police veillait pour interdire les serviettes sur le sable et les proximités condamnables .

Pendant ce temps là, les boulevards depuis le port de pêche jusqu'au bout du monde étaient livrés tout l'après midi et jusque très tard à des hordes de motards plus bruyants les uns que les autres et aux acrobaties diverses (roue arrière etc.) de conducteurs plus jeunes. Harley, quads, scooters ont pétaradé autant qu'ils ont pu avec des excès de vitesse dont quelques conducteurs automobiles se sont également rendus coupables avec, même, des dépassements en troisième position. Mais là, point de police.

Il y a des lois moins appliquées que d'autres. Si les municipales sont fixées au 28 juin ce sujet devra être de nouveau rappelé aux candidats.